Le département Business Développement est un des moteurs de la croissance de l’entreprise : il pilote les acquisitions de nouveaux intérêts pétroliers et gaziers et accompagne les filiales de Perenco pour la gestion de leur portefeuille d’actifs. 

Une croissance externe ciblée

Les acquisitions de nouveaux champs pétroliers et gaziers permettent d’ouvrir de nouveaux horizons, d’assurer la croissance de la société et d'aider au renouvellement des réserves globales du groupe.

Que ce soit dans des pays où Perenco opère déjà ou dans de nouveaux pays, le processus d’évaluation puis de négociation place notre action au cœur de l’entreprise : nous mobilisons en effet systématiquement des ressources dans les départements géosciences, projets, forage, légal et finance pour affiner les hypothèses (plans de développement, rentabilité, risk management, etc.) afin d’évaluer la juste valeur pour Perenco. 

Les cibles sont retenues si leurs caractéristiques de développement s’alignent avec la stratégie technique du groupe, si nous identifions des synergies opérationnelles et des perspectives de croissances (les « upsides »).

A titre d’exemples, nous avons fait l’acquisition l’année dernière de champs on-shore et off-shore au Gabon qui produisent 24 000 barils par jour et qui offrent de nombreuses synergies avec nos opérations existantes. A Trinidad & Tobago, pour un « entry country », nous avons racheté trois champs matures off-shore, en eaux peu profondes, qui produisent 13 000 bopd et qui permettent de donner un relais de croissance à l’entreprise dans cette région du monde tout en restant sur notre zone de confort technique.

Optimiser la gestion du portefeuille et les contrats commerciaux

Notre rôle consiste à conseiller et accompagner au cas par cas les directeurs généraux de nos 13 filiales dans la protection et l’extension de nos contrats pétroliers. Nous intervenons lors des phases de négociation à l’échéance de nos concessions, mais également au cours de la vie des contrats. Les contrats ont généralement des durées de 20 à 30 ans avec des clauses de stabilité juridiques et économiques mais le législateur peut avoir la tentation d’en renégocier certains termes, voire de modifier les codes pétroliers ou gaziers (les changements de loi). Les demandes de modification peuvent aussi être à notre initiative pour permettre la sanction de tel ou tel projet d’investissement afin d’accélérer la croissance organique. 

Notre département est aussi présent sur les grands projets de l’entreprise comme le projet FLNG, fruit d’un partenariat entre Perenco et l’État du Cameroun pour la production, le traitement et la liquéfaction en mer de réserves de gaz naturel qui n’avaient pas trouvé jusqu’alors de solution techniquement et économiquement viable. L’innovation contractuelle puis la négociation de la « matrice des risques » entre les différentes composantes du projet (upstream/ midstream / down stream) ont été des clés essentielles de la décision d’investissement prises par Perenco fin 2015 dans un cycle difficile que traversait pourtant notre industrie : c’est la qualité de la collaboration avec la filiale et notre audace contractuelle qui ont fait la différence !

Bref, c’est un travail permanent d’interface et nous sommes là pour supporter les filiales ! Notre rôle consiste donc à faciliter et optimiser les échanges et apporter notre soutien dans les négociations et les relations commerciales avec nos partenaires.

Exploiter notre agilité financière et décisionnelle

Avec une production quotidienne de 430 000 barils, Perenco est la première compagnie européenne indépendante. Nos performances opérationnelles et notre efficacité économique sont la clé de notre capacité d’investissement. Etant donnée la structure du capital, celui d’une entreprise familiale indépendante, nous investissons sur des projets aux cycles relativement courts pour minimiser les durées de « pay-back » et exposer l’actionnaire à de longues périodes de revenus. Ceci nous oblige à être très sélectifs dans le choix de nos cibles. En revanche, contrairement à nos compétiteurs (sociétés « Majors », entreprises cotés etc…) cette indépendance nous permet d’avoir un processus de décision très court qui nous donne un avantage concurrentiel pour finaliser rapidement les négociations avec les vendeurs.

Le choix des cibles d’acquisition et le support apporté aux filiales doivent être cohérent avec la stratégie technique de l’entreprise. Notre département qui croise à la fois les projets d’acquisition et la gestion du portefeuille des actifs permet d’optimiser nos missions tout en restant au plus près des filiales opérationnelles, là où se crée la valeur chez Perenco. 

Un « entry country » réussi

En 2016, au sortir de la crise, Perenco a fait le choix d’investir et de racheter 3 champs matures en eaux peu profondes à Trinidad-et-Tobago. Cette acquisition, pour laquelle l’entreprise fera un retour sur investissement très court (moins de 3 ans), marque l’entrée de Perenco dans un nouveau pays. Avec une période de transition de trois mois seulement, ce démarrage d’une nouvelle filiale a mobilisé l’ensemble des équipes opérationnelles et les départements supports du siège (projet, finance, légal, IT, etc.) et a permis une reprise extrêmement rapide sans arrêt de production.  Le démarrage de nouveaux champs et qui plus est d’une nouvelle filiale est toujours un moment passionnant et fédérateur qui mobilise l’ensemble de l’entreprise.

#PERENCOSTORIES

Eric GILLES Maintenance Superintendent Découvrir

CONTACT

PERENCO Business développement

Nus kontact